Le “Nom du Père” est le pilier fondamental de tout l’édifice structurel lacanien.

Le “Nom du Père” est le pilier fondamental de tout l’édifice structurel lacanien.

Poursuivant ma petite et courte analyse de quelques concepts clés de la théorie de Jacques Lacan, il est évident que l’ on ne peut passer à coté du concept fondamental du “Nom du Père”. Cette notion ne fait absolument pas référence au père biologique mais bien plutôt à la structure. Et quelle structure ? Celle…

Avant d’aborder la topologie chez Lacan, définissons les termes de manière correcte !

Avant d’aborder la topologie chez Lacan, définissons les termes de manière correcte !

Avant de nous aventurer dans les méandres de la topologie lacanienne, il me semble crucial de clarifier la notion même de topologie en mathématiques. C’est en effet en appréhendant ses fondements et ses concepts clés que nous pourrons saisir pleinement sa pertinence dans le champ de la psychanalyse.

Le désir chez Lacan est le fruit d’ une conception hégélo-heideggerienne qui reconsidère l’objet comme point structurel et non matière.

Le désir chez Lacan est le fruit d’ une conception hégélo-heideggerienne qui reconsidère l’objet comme point structurel et non matière.

Il appert que le désir, chez Lacan, se voit remanié conceptuellement, s’inspirant des philosophies de Hegel et Heidegger. Il ne s’agit plus d’un simple désir d’objet, mais plutôt d’un désir du désir lui-même. Cette approche, typiquement lacanienne, selon moi, vise à dématérialiser l’objet du désir et à le placer dans le champ de la structure.